Rechercher

Sri Lanka 🇱🇰

05/12/2021 - 22/12/2021


Avec mon PCR négatif à 120$ (il m'a fait très très mal au derrière, celui-là), je suis à bord d'un beau voilier d'une famille française, qui m'a gentiment accepté en échange d'un coup de main à bord. Même si je passe plus de temps à m'occuper de leurs enfants qu'autre chose, la traversée se passe relativement bien et on aperçoit l'ile de Ceylan (revois ton Histoire si tu veux comprendre) au bout du 3e jour.


gif

Land oh!


Arrivé à Colombo, il me tarde de découvrir l'île car j'ai entendu beaucoup de belles choses sur le pays. La capitale est tumultueuse, beaucoup de trafic, des tuk-tuks partout, de l'humidité à 87.32%, de la nourriture indienne, sri lankaise, bangladeshi dans un même restaurant, 2€ la noix de coco juteuse… Pas de doute ! Je suis bel et bien arrivé en Asie !

Quel bordel ! Mais quel bonheur de revenir sur ce continent !

Je me mets directement en auberge pour quelques nuits, le temps de récupérer un peu d'énergie et de visiter la ville. J'y rencontre un bangladeshi (je pense issu d'une famille aisée car on a pas les mêmes principes) mais qui est ma foi plutôt sympathique. Les jours passent et il m'invite chez lui au Bangladesh si jamais je suis dans le coin. Ca pourrait être vraiment sympa si j'ai la possibilité de traverser la frontière terrestre entre l'Inde et le Bangladesh. Je garde l'idée en tête et le salue en mode "Namasté".


Copain Korban et moi


Je veux absolument prendre le train. Il parait que c'est tellement magnifique de regarder les paysages à travers les fenêtres et portes des trains sri lankais. Malgré un beau réseau ferroviaire, c'est assez fastidieux de prendre ce transport. Les horaires changent constamment, les tickets sont à réserver parfois plusieurs jours à l'avance et les différentes classes des wagons peuvent rendre le voyage extrêmement bien ou totalement horrible. J'arrive à ne pas me faire avoir pour mon premier trajet, je descends vers le sud de l'ile - Hikkaduwa/Galle. À bord je me rends vite compte que le Sri Lanka est sûrement le seul membre du comité du rail international et que la sécurité du voyageur est la principale priorité des dirigeants (...) Mais on va dire que ça fait le charme du truc.


C'est beau mais pas prudent, dis


Ni une ni deux, je passe littéralement les 2/3 de mon corps à travers la porte afin de regarder les paysages défilants. Tel un chien avec la langue pendante et le filet de bave qui va avec, après quelques mouchettes dans le nez et m'être fait gifler par une feuille de bambou, j'arrive à bon port pour ma première plage.


La plage, c'est mon truc !


Galle est une ville du sud à l'état et l'esprit encore très très colonial. Un temps portugais, ensuite néerlandais et finalement anglais jusqu'à l'indépendance, l'architecture, les magasins et vestiges restants font réellement penser à l'ère victorienne.

L'endroit est très sympa, je me délecte enfin de fruits asiatiques et me rassasie de nourriture tellement peu chère. Ca fait vraiment du bien !


Une des rares églises catholiques


Après quelques jours à me prélasser, je reprends le train et je rentre dans les terres. Direction Kandy, un arrêt important et très fréquenté parmi les voyageurs. À nouveau, les paysages sont sublimes, beaucoup de verdure, de cascades, de plantations de thé. Je passe encore une fois la plupart du trajet avec la tête à l'extérieur. Kandy est méga connu et méga sacré. Grâce à une dent. Oui, une vraie dent (sans doute à l'état de chicot maintenant). Et pourquoi donc ? Car elle a / aurait appartenu à Lord Bouddha. À environ 70% de religion bouddhiste, les sri lankais voue un culte à Siddhārtha Gautama (autre nom de Bouddha) et une de ses dents aurait été récupérée et placée dans un temple à Kandy. Ce sont donc des centaines, que dis-je, des milliers de pèlerins venu faire offrande et vénérer le lieu.


Un autre temple à Kandy


Il y a beaucoup à découvrir dans cette ville. Les environs sont très très verts, les marches abondent et en passant à travers les demandes de tuk-tuks et les innombrables escroqueries et arnaques, il y a moyen de passer de magnifiques moments.

(d'ailleurs, je passe une soirée avec deux russes rencontrés dans le train et j'avoue avoir eu du mal à retrouver mon chemin du logement ce soir là. Mais ça, c'est une autre histoire.)


Coincé dans la roche


Depuis Kandy je remonte un peu, un train et un bus plus tard, je visite Dambulla avec son temple taillé dans la roche et un des plus hauts/grands/gros Bouddha dorés du pays. L'endroit est hyper chouette, et entre différentes averses tropicales j'aperçois quelques macaques.


Très chouette endroit !


Mais l'endroit le plus célèbre du pays est à quelques minutes : Sigiriya ! Grâce à son site archéologique, le Rocher du Lion est le lieu ultime du voyageur au Sri Lanka. Et quel spectacle ! Encore une fois, j'ai le cul bordé de nouilles car il n'y a absolument pas un chat ! Je trouve une guest house qui est sans la doute la meilleure du Tour tant la relation avec la famille locale est extraordinaire et j'étends mon séjour à 3 nuits tellement je les adore. Je me réveille au milieu de la nuit pour grimper le rocher (c'est du magma de volcan qui s'est solidifié et érodé au fil de ces 2 milliards d'années. Rien que ça.), le problème c'est qu'il y en avait deux. 1 : le touriste lambda paie 10x plus que le local (30€ contre 3) et 2 : épique échec car je n'ai jamais aperçu le soleil derrière les nuages.


Tu coûtes un pont le rocher !


Bon... à 30 balles la montée, je t'avoue que je prends mon temps et que je fais chaque coin du parc naturel. Je passe beaucoup de temps au dessus du rocher car il y a des vestiges d'anciennes civilisations et c'est hyper intéressant, vachement surprenant. Malgré tout, je ne regrette vraiment pas. L'endroit est sublime, c'est bien encadré et suffisamment bien expliqué. La vue au dessus est sensationnelle, et rien qu'un instant, on peut imaginer ce que c'était la vie il y a des milliers d'années pour des civilisations perdues dans le temps.


Les vues sont splendides !


Après m'être promené dans la jungle, après avoir vu des animaux sauvages (notamment des éléphants), et après avoir sacrément bien mangé grâce à la famille qui m'accueillait, je reprends le bus et le train pour me rendre vers le milieu du pays : Ella. Le trajet de Kandy à Ella est sans doute le plus beau que j'ai vu sur tout le périple. En ayant un peu de chance avec le soleil, les paysages offerts sont superbes.


Les plantations de thé en terrasse


Ella est complètement entourée de plantations de thé, de montagnes et de cascades. Sans doute pour ça qu'il y fait beaucoup plus frais voire froid, les activités n'y manquent pas !

Le temple Dhowa, les cascades Ravana et Diyaluma, les randonnés vers Ella Rock et Little Adam's Peak. Mais surtout le pont Nine Arches (pont aux neufs arches pour les incultes). Digne d'un site de tournage James Bond, c'est l'un des meilleurs exemples de construction ferroviaire de l'époque coloniale du pays.


C'était tellement vert !


J'y suis resté 5 nuits tellement j'ai adoré l'endroit. J'y ai rencontré pas mal de voyageurs (européens) et nous avons fait quelques belles balades ensemble. Des moments impérissables et une joie immense de se rendre compte de la chance que nous avons.


Avoir toujours la bougeotte


Je termine ce beau périple proche de la capitale, à Negombo. Connu pour son marché de poissons, j'avoue que c'est le seul moment où j'étais content de porter un masque (FFP2 s'il vous plait). J'y passe une seule petite nuit, l'endroit regorge de restaurants locaux qui servent les crustacés du jour. La communauté chrétienne est fort présente ici et j'aperçois une première église depuis fort longtemps qui se pare de mille couleurs afin de célébrer Noël (ah oui tiens, c'est vrai qu'on est en décembre. Mais sous 30 degrés, en short et tongues, ce n'est pas facile d'y penser !)


Qui veut du poisson frais ?


Prochain arrêt : chez les indiens d'Inde !


Sri Lanka : mon 2e coup de cœur du Tour


100 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout