Rechercher

Monténégro 🇲🇪

Dernière mise à jour : 29 août 2021

12/07/2021 - 19/07/2021


La fin du voyage bosnien était à Mostar et nous reprenions le bus pour arriver dans un nouveau pays de la liste : #47 Monténégro.

Le trajet est long et fastidieux, merci Netflix pour le téléchargement hors-ligne.

La frontière monténégrine se passe sans encombre pour nous, pourtant 6 voyageurs turcs se font mettre sur le côté. Après avoir discuté avec l'un d'entre eux, il m'explique que les douaniers ont essayé de leur extirper de l'argent ($50US) pour les laisser passer. La police est intervenue et tout le monde est retourné dans le bus (ils sont partout les corrompus !).


gif

On reste 2 jours à Kotor où on visite le port, la vieille ville qui est très belle, on tombe le jour de la première indépendance du pays (1987) et il y a donc beaucoup de locaux et de festivités (le Covid n'existe plus dans les Balkans, plus aucune restriction). On prend de la hauteur en visitant l'ancienne forteresse, le paysage est magnifique, les montagnes splendides. Un vue à contempler sans relâche, superbe spectacle ! (si vous voulez connaître le chemin emprunté sans devoir payer, contactez-moi !)

Total bus : 6h





Le mercredi 14, on se décide finalement sur une destination : Budva sur la côte. Nous avons longuement hésité car les avis sur la ville ne sont pas toujours positifs. C'est devenu le tourisme de masse (autant du pays que des étrangers), et l'endroit devient vite villégiature de riches, de bateaux de croisières, la Cannes des Balkans, le Monte-Carlo de l'Adriatique. Il doit sûrement déjà y avoir une option sur les Anges à Budva, les Marseillais au Monténégro.

On s'y installe une nuit par facilité avec les bus et ne pas engranger de trop longs trajets. La vieille ville tout en remparts est jolie, le lieu sympa mais la pression touristique se fait sentir

"taxi ? antipasti ? charrette touristiki ?" nope.


Big nope


Il fait tellement chaud qu'on entend l'appel de la mer cristalline, ni une ni deux dans les maillots et slaches.

De la vieille ville, on parcourt exactement 1.0 kilomètre, en marchant sur les serviettes, s'abaissant sous les parasols, en récupérant nos tympans percés des cris d'enfants, en réussissant à ne pas se manger Frisbees, ballons et autre balle-éponge-raquette-de-plage (tout ce qu'on aime finalement).

On trouve un spot calme et paisible afin de s'adonner au sport de Michael Phelps. Rafraîchissant !

Après avoir compté 8 hôtels en construction qui poussent littéralement du sol, Budva nous achève.

Total bus : 30-45min



Le lendemain et 1h de bus plus tard, on se retrouve dans le sud du pays, à Bar. Bar est également sur la côte et est notre tremplin vers l'Albanie... avant de changer nos plans.

N'ayant pas emmagasiné suffisamment d'expérience au Monténégro, on remonte vers le lac Skadar.



"Les montagnes Gandalf, je veux revoir les montagnes !"

On retrouve la verdure, les petits villages, les gares dignes de Yougoslavie de '92, les trains où on peut encore fumer à l'intérieur... Voilà ce qu'on veut ! On trouve le patelin de Virpazar (la seule ligne ferroviaire du pays, Bar - Podgorica). Randonnée animalière (piqué par un taon, vue sur araignée et serpent), qui nous permet de nous épanouir devant les magnifiques couleurs du lac Albano-Monténégrin.

Total bus : 1h

Total train : 25min (1.20€ !)





2 jours plus tard, on opte pour la capitale Podgorica où nous attend notre navette vers Tirana.

Est-ce le mauvais temps ? Un dimanche ? La lourdeur du climat ? Ik weet het niet mais très peu de choses à voir dans la ville.


On a quand même trouvé une église.


En somme, le Monténégro est un pays magnifique mais je crains qu'il ne soit déjà trop tard pour certaines villes côtières. Privilégiez donc le nord du pays, le parc national, la frontière du Kosovo et de la Serbie. Les paysages doivent être forts différents (en fonction de ce que vous recherchez, bien sûr)


Informations : voyager en bus et en train dans les Balkans est très facile, cependant, même en réservant son ticket en ligne, il faut toujours aller au guichet. En effet, en Bosnie, Monténégro, Albanie... Les taxes de sortie de gare sont très fréquentes, souvent 2€. Également, un surplus est demandé lorsqu'on met des bagages en soute, le chauffeur demande parfois 1€, parfois 2€. Important d'avoir toujours de la monnaie (€ ou locale) sur soi.



Rendez-vous en Albanie 🇦🇱 et au Kosovo 🇽🇰

127 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout